Philosophie en résistance: Un regard critique sur la gestion de la crise sanitaire avec Iegor Gran

Texte date
Samedi 18 septembre à 16h00
Lignes

" « Le confinement a sauvé des vies », scande la casserole, ravie d’exhiber son empathie. Peu importent les dégâts collatéraux, dit-elle, on avait une haute idée humaniste et on l’a suivie « quoi qu’il en coûte », et c’est merveilleux. La beauté de la fin justifie la barbarie des moyens. Surtout quand ce sont les autres qui en paient le prix."

A travers ses deux derniers livres (Ces Casseroles qui Applaudissent aux Fenêtres et La Marche du Canard sans Tête), Iegor Gran s’est attelé à décortiquer de manière critique la gestion de la crise sanitaire, et ce souvent d’une plume teintée d’humour noir. Il y a relevé les nombreuses absurdités et contradictions qui ont marqué les espaces politique, scientifique et médiatique, les superstitions des un·e·s et des autres, l’improvisation érigée en règle de gouvernement, la peur et la lâcheté.

En partant de ces deux livres, nous tenterons de réfléchir de manière critique et constructive à la gestion de la crise sanitaire pour tenter de mettre en lumière de nombreux éléments qui restent bien trop souvent dans l’ombre des narratifs communs.

Iegor Gran est un écrivain parisien, auteur de nombreux livres. Il a notamment écrit La revanche de Kevin et Les Services Compétents. En 2003, il obtient le grand prix d’humour noir. Depuis 2011, il travaille notamment avec Charlie Hebdo.

Rejoignez-nous aux Bains, sur la jetée pour participer à la discussion ou suivez-nous sur le live Facebook (accessible depuis la page des Bains) depuis lequel vous pourrez également poser des questions en direct.

Image
Iegor Gran